/nous-connaitre/le-projet-educatif/
  1. Nous connaître
  2. Le projet éducatif

Kit par défaut

Le scoutisme : une école de vie en pleine nature

Le scoutisme que nous déployons au sein de notre association une méthode actuelle et intégrale qui permet de répondre, aux côtés des familles, aux défis éducatifs d’aujourd’hui. Par le jeu et la vie dans la nature, la méthode scoute contribue à la croissance humaine et spirituelle des jeunes qui seront demain des adultes fiers de leur foi, des citoyens actifs toujours prêts à servir.

5 buts, adaptés à chaque âge

La santé et le développement physique

La vie au grand air permet de retrouver un équilibre de vie en harmonie avec la nature et la création. Le scoutisme apprend ainsi au jeune à respecter et à maîtriser son corps à travers un exercice physique sain. Chaque jeune acquiert en outre les moyens de résister à l’usage du tabac, de l’alcool, de la pornographie et d’utiliser les écrans avec justesse et discernement.

Le sens du concret

Loin du virtuel, le scout crée et construit, développant ainsi son habileté manuelle. Les actes de la vie scoute sont souvent au service de la collectivité. Ils confrontent le jeune au réel, le mettent en action, lui apprennent à anticiper et à prendre des décisions adaptées : faire son sac, monter une tente, construire des installations confortables, faire du feu et cuisiner par tous les temps, fabriquer des accessoires de veillée, s’orienter avec une boussole…

La formation du caractère

Par les exigences de la vie communautaire, à l’école de la nature, le scoutisme développe les qualités nécessaires à la construction de sa personnalité : le courage, la volonté, la persévérance, l’humilité et la confiance en soi. Il enseigne la joie de vivre et invite chacun à une bonne humeur rayonnante. Il cherche aussi à apprendre à des jeunes surinformés à faire preuve de discernement, à développer leur jugement et leur sens critique.

Le sens de Dieu

Le scoutisme aide chaque jeune à rencontrer personnellement le Christ et à reconnaître la présence de Dieu dans le monde qui l’entoure. Les activités proposées permettent à chacun de grandir dans la foi, à son rythme, à la lumière de l’Évangile et de l’enseignement de l’Église catholique. Le jeune apprend à découvrir qui il est et à s’en émerveiller. Il devient capable de discerner sa vocation et de s’engager librement au service de son prochain dans l’Église et le monde.

Le sens du service

Le scoutisme est une école du don de soi et du service Les jeunes y apprennent à être attentifs pour s’ouvrir aux besoins des autres et surtout des plus fragiles. Il vise à épanouir et à traduire en actes la générosité des jeunes qui se forment pour servir avec justesse, en conformité avec leur foi et la promesse. Chacun découvre ainsi que le service d’autrui et du bien commun conduit à la vraie joie.

L’aventure à chaque âge 2

Une méthode basée sur la confiance en la parole donnée

Par une proposition adaptée à chacun, le scoutisme éduque progressivement le jeune à l’engagement et à la responsabilité selon les talents qui sont les siens. La loi scoute et les principes, que le jeune s’engage à respecter librement le jour de sa promesse, définissent un cadre de confiance qui lui permet de prendre des responsabilités et de progresser vers l’autonomie.

Éduquer par l’exemple

Les chefs et cheftaines engagés comme éducateur auprès des enfants et les cadres du mouvement sont des témoins de l’idéal scout qu’ils ont choisi eux-mêmes de vivre. Ils reçoivent une formation de qualité, pédagogique, technique, humaine et spirituelle en pleine cohérence avec les valeurs portées par le projet éducatif qu’ils s’engagent à respecter par l’exemple de leur vie.

Ils se retrouvent régulièrement entre aînés pour se soutenir mutuellement dans leur progression personnelle et se former. Ils sont tous appelés à cheminer vers l’engagement guide-aînée ou le départ routier, ré-affirmant ainsi leur volonté de vivre la promesse scoute à chaque instant de leur vie d’adulte.

Des scouts qui soient des saints.

Vénérable Jacques Sevin

TÉLÉCHARGER LE PROJET ÉDUCATIF

C’est un mot anglais qui signifie « éclaireur ». Ce terme vient du vieux français « escorter » qui veut dire « être aux aguets ». Dans l’armée, dont Baden-Powell est issu, l’éclaireur est un soldat choisi pour son audace, son intelligence et sa capacité à prendre des initiatives.

Pour Baden-Powell, la BA est la bonne action. L’enfant s’engage à rendre chaque jour un service à quelqu’un, l’adolescent à pratiquer la BA quotidienne, le jeune puis l’adulte à rester en service.

C’est une technique scoute de construction qui permet d’assembler des morceaux de bois à l’aide d’outils simples pour fabriquer les équipements nécessaires lors du camp (tables, chaises, etc.). Elle a été mise au point par Michel Froissart durant la Seconde Guerre mondiale afin de pallier le manque de matériaux.